logo umfLes propos attribués au président de l’Autorité Palestinienne au sujet des massacres perpétrés contre les juifs d’Europe « du XIe siècle à l’Holocauste » sont inacceptables et fermement condamnables. L’Union des Mosquées de France (UMF) tient à exprimer sa profonde indignation face à ces propos par lesquels leur auteur présumé prétend expliquer l’origine de l’horreur et de la barbarie nazie dont les juifs de France et d’Europe ont été victimes.


Au moment des célébrations de l’Armistice, il convient de rappeler que pour mettre fin à ces crimes contre l’Humanité, des milliers de Musulmans se sont sacrifiés aux côtés d’hommes et de femmes de toutes convictions. De telles déclarations sont une offense abjecte et insupportable à la mémoire des victimes et à celle de tous ces combattants.


Par ailleurs, ces propos dangereux et malvenus ne servent en rien la cause juste et légitime du peuple palestinien qui n'aspire qu'à vivre librement dans la paix et la dignité.   


Paris, le 4 mai 2018
Union des Mosquées de France

Fil de navigation